cavurne

Combien d’urnes peut-on mettre dans une cavurne ?

La cavurne est un monument cinéraire spécifique, car il combine crémation et inhumation. Le corps du défunt est passé au crématorium pour être incinéré. Les cendres sont ensuite déposées dans une urne funéraire. Celle-ci est enfin placée sous terre dans un emplacement personnalisé : la cavurne. Combien peut-on déposer d’urnes dans ce réceptacle en béton ? Voici tout ce qu’il faut savoir !

Quels sont les différents dispositifs de monuments funéraires ?

La dépouille d’une personne disparue peut prendre place dans un caveau ou dans un ossuaire. En cas de crémation du corps, les cendres sont recueillies afin d’être placées dans une urne. Sachant qu’il est juridiquement prohibé de conserver une urne funéraire chez soi, celle-ci doit être installée dans un lieu adapté. Trois espaces cinéraires peuvent légalement convenir : la sépulture familiale, le columbarium ou la cavurne. La sépulture permet d’inhumer plusieurs urnes, sous réserve de la réglementation du cimetière. Le columbarium est un ouvrage composé de plusieurs niches, chacune d’entre-elles pouvant accueillir jusqu’à trois urnes funéraires. Qu’en est-il de la cavurne ?

Qu’est-ce qu’une cavurne ?

Caveautin, casurne et cavurne sont autant de termes permettant de désigner un caveau en éléments. Il s’agit d’un réceptacle en béton destiné à recevoir une ou des urnes funéraires. La cavurne offre un lieu de recueillement individuel aux proches de la personne défunte. C’est concrètement une cuve de petite taille qui est creusée dans la terre afin de former un réceptacle en sous-sol. Une fois l’urne déposée à l’intérieur, l’on referme la cavurne à l’aide d’une dalle protectrice en béton ou en granit. De cette manière, l’étanchéité du monument est assurée, protégeant les cendres dans l’urne contre l’humidité. À l’instar d’une sépulture traditionnelle, cette tombe cinéraire fait l’objet d’une concession dans un cimetière.

Quelle est la contenance d’une cavurne ?

Le système de cavurne offre l’avantage d’octroyer du volume dans un espace d’inhumation. Diverses sortes d’installations sont possibles pouvant ainsi répondre à toutes les contraintes de configuration. Chaque case peut recevoir un porte-fleur ou une tablette afin de personnaliser l’urne. Ce sont les dimensions de la cavurne qui déterminent le nombre d’urnes pouvant y être installées. Le choix de la taille et de la forme du réceptacle cinéraire est celui de la famille de la personne défunte. Selon les modèles, il est possible de mettre une à huit urnes dans une même cavurne.

Quels sont les avantages d’une casurne ?

La structure de la casurne est un gage de résistance et de durabilité. Les urnes funéraires peuvent être déposées en l’état sans risque que les cendres soient touchées par l’humidité. La finition de la dalle de couvercle en comblanchien, en granit ou en béton empêche toute infiltration d’eau. Un pupitre décoratif peut être installé en alternative du couvercle. Outre sa belle finition, sa forme en inclinaison favorise la visibilité de l’épitaphe. Un autre avantage de la cavurne est sa modularité. Différentes déclinaisons sont possibles pour satisfaire les goûts tout en se pliant aux contraintes du cimetière : en alignement, en superposition ou en encastrement mural.

Suite à la crémation du corps d’un défunt, les cendres sont placées dans une urne funéraire. La famille a la possibilité d’inhumer l’urne dans une cavurne au sein d’un cimetière pour disposer d’un lieu de recueillement. Ce monument cinéraire peut accueillir jusqu’à huit urnes personnalisées.

Découvrez d’autres articles dans notre rubrique société « citoyennes et citoyens ».